mercredi 12 décembre 2018

> À la une

02



Plus écologique et plus économique,
le Superethanol E85 contient entre 65% et 85% de bioéthanol. En décembre dernier, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a publié un arrêté définissant les conditions d’homologation des boitiers Superethanol E85. Un évènement qui pourrait, à terme, faire évoluer l’ensemble du parc automobile français et offrir de nouvelles perspectives à toute la profession. Une nouvelle opportunité pour les réparateurs et les détaillants en carburants…

En tant qu’organisation professionnelle représentative des entrepreneurs artisans, la FNA accompagne les professionnels dans les mutations de la filière. Ainsi, pour les encourager à développer des offres de services de proximité eco-responsables, la Fédération a noué un partenariat avec BIOMOTORS, la première entreprise française dont les boitiers de conversion sont homologués par l’Etat.

Le Superéthanol E85, des vertus pour les consommateurs et l’environnement :

  • -          Le Superéthanol-E85 est un carburant très avantageux financièrement : 0,70€/l en moyenne en mai 2018 en France contre 1.56€/l pour le SP 95 E10.
  • -          L’installation d’un boitier peut être rentabilisée au bout de dix mois à raison de deux pleins mensuel : le site bioethanolcarburant.com propose aux automobilistes de calculer les économies réalisées.
  • -          Rouler au Superéthanol-E85 permet de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre de 40% par rapport à l’essence fossile.
  • -          Concernant la qualité de l’air, le Superéthanol-E85 permet de réduire de 90% les émissions de particules fines et de 30% celles d’oxydes d’azote, en conditions réelles de conduite(1).

Des arguments de taille pour les automobilistes qui voient leur budget automobile grimper d’année en année. 

La FNA entend contribuer à la promotion du Superéthanol E85 auprès des artisans de la mobilité et des automobilistes. « À l’instar des pouvoirs publics, nous encourageons ce nouveau mode de consommation. La lutte contre la pollution est un réel enjeu, et le budget une préoccupation majeure pour les automobilistes, interpelle Gérard POLO, président de la FNA. Tous les automobilistes disposant d’un véhicule essence compatible récent peuvent rouler à l’E85 à condition d’installer un système de conversion homologué. C’est une opportunité pour toute la filière.»

Une opportunité pour les professionnels :

D’un point de vue opérationnel, le FNA propose d’apporter aux professionnels une solution clé en main, alliant formation et aide à la vente.

  • -          Ils disposeront de supports d’aide à la vente pour faciliter la communication auprès des automobilistes et convertir un grand nombre de véhicules.
  • -          Ils profiteront d’une formation dispensée par le CFPA (organisme de formation certifié de la FNA), en partenariat avec Biomotors, pour devenir installateur agrée de système de conversion E85.
  • -          Enfin, ils bénéficieront de tarifs préférentiels sur les boitiers de conversion homologués par le biais de la société Centarauto, filiale de la FNA.

Des stations de plus en plus répandues

Aujourd’hui, les stations-services proposant du Superéthanol sont beaucoup plus nombreuses qu’il y a quelques années. « C’est un marché en pleine expansion, s’enthousiasme Fréderic ANTEZAK, président de la Branche Carburants de la FNA, l’homologation des boitiers va lui donner une impulsion certaine. Il est nécessaire que les stations-service indépendantes y prennent leur place dès maintenant. De grands réseaux de distribution commencent à équiper leurs stations.» Aujourd’hui, plus de 1000 pompes sont présentes sur le territoire. Des sites, mais aussi l’application « Mes Stations E85 » permettent de les localiser. De plus, le boitier homologué permet de mélanger les carburants SP95, SP 98 et E85. « À l’image des bornes de recharge électrique, il est primordial pour la profession de prendre dès à présent le virage des nouvelles mobilités », conclut Fréderic ANTEZAK.


(1)    Étude Czerwinski – décembre 2017 – Research of Real Driving Emissions with E85 and Two Flex Fuel Vehicles - Haute Ecole Spécialisée Bernoise).





En décembre dernier, le ministère de la Transition écologique et solidaire a publié un arrêté définissant les conditions d’homologation des boitiers Superéthanol E85. Un événement qui pourrait, à terme, faire évoluer l’ensemble du parc automobile français. Pourquoi et comment profiter de cette opportunité ?


Plus écologique et plus économique, le Superethanol E85 contient entre 65% et 85% de bioéthanol. En décembre dernier, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a publié un arrêté définissant les conditions d’homologation des boitiers Superethanol E85. Un évènement qui pourrait, à terme, faire évoluer l’ensemble du parc automobile français et offrir de nouvelles perspectives à toute la profession. Une nouvelle opportunité pour les réparateurs et les détaillants en carburants… 

En tant qu’organisation professionnelle représentative des entrepreneurs artisans, la FNA accompagne les professionnels dans les mutations de la filière. Ainsi, pour les encourager à développer des offres de services de proximité eco-responsables, la Fédération a noué un partenariat avec BIOMOTORS, la première entreprise française dont les boitiers de conversion sont homologués par l’Etat.


Le Superéthanol E85, des vertus pour les consommateurs et l’environnement :

  • Le Superéthanol-E85 est un carburant très avantageux financièrement : 0,70€/l en moyenne en mai 2018 en France contre 1.56€/l pour le SP 95 E10.
  • L'installation d’un boitier peut être rentabilisée au bout de dix mois à raison de deux pleins mensuel : le site bioethanolcarburant.com propose aux automobilistes de calculer les économies réalisées.
  • Rouler au Superéthanol-E85 permet de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre de 40% par rapport à l’essence fossile.
  • Concernant la qualité de l’air, le Superéthanol-E85 permet de réduire de 90% les émissions de particules fines et de 30% celles d’oxydes d’azote, en conditions réelles de conduite(1).

Des arguments de taille pour les automobilistes qui voient leur budget automobile grimper d’année en année. 

La FNA entend contribuer à la promotion du Superéthanol E85 auprès des artisans de la mobilité et des automobilistes. « À l’instar des pouvoirs publics, nous encourageons ce nouveau mode de consommation. La lutte contre la pollution est un réel enjeu, et le budget une préoccupation majeure pour les automobilistes, interpelle Gérard POLO, président de la FNA. Tous les automobilistes disposant d’un véhicule essence compatible récent peuvent rouler à l’E85 à condition d’installer un système de conversion homologué. C’est une opportunité pour toute la filière.»

Une opportunité pour les professionnels :

D’un point de vue opérationnel, le FNA propose d’apporter aux professionnels une solution clé en main, alliant formation et aide à la vente.

  • Ils disposeront de supports d’aide à la vente pour faciliter la communication auprès des automobilistes et convertir un grand nombre de véhicules.
  • Ils profiteront d’une formation dispensée par le CFPA (organisme de formation certifié de la FNA), en partenariat avec Biomotors, pour devenir installateur agrée de système de conversion E85.
  • Enfin, ils bénéficieront de tarifs préférentiels sur les boitiers de conversion homologués par le biais de la société Centarauto, filiale de la FNA.

Des stations de plus en plus répandues
Aujourd’hui, les stations-services proposant du Superéthanol sont beaucoup plus nombreuses qu’il y a quelques années. « C’est un marché en pleine expansion, s’enthousiasme Fréderic ANTEZAK, président de la Branche Carburants de la FNA, l’homologation des boitiers va lui donner une impulsion certaine. Il est nécessaire que les stations-service indépendantes y prennent leur place dès maintenant. De grands réseaux de distribution commencent à équiper leurs stations.» Aujourd’hui, plus de 1000 pompes sont présentes sur le territoire. Des sites, mais aussi l’application « Mes Stations E85 » permettent de les localiser. De plus, le boitier homologué permet de mélanger les carburants SP95, SP 98 et E85. « À l’image des bornes de recharge électrique, il est primordial pour la profession de prendre dès à présent le virage des nouvelles mobilités », conclut Fréderic ANTEZAK.

(1) Etude Czerwinski – décembre 2017 – Research of Real Driving Emissions with E85 and Two Flex Fuel Vehicles - Haute Ecole Spécialisée Bernoise).




En décembre dernier, le ministère de la Transition écologique et solidaire a publié un arrêté définissant les conditions d’homologation des boitiers Superéthanol E85. Un événement qui pourrait, à terme, faire évoluer l’ensemble du parc automobile français. Pourquoi et comment profiter de cette opportunité ?


Plus écologique et plus économique, le Superethanol E85 contient entre 65% et 85% de bioéthanol. En décembre dernier, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a publié un arrêté définissant les conditions d’homologation des boitiers Superethanol E85. Un évènement qui pourrait, à terme, faire évoluer l’ensemble du parc automobile français et offrir de nouvelles perspectives à toute la profession. Une nouvelle opportunité pour les réparateurs et les détaillants en carburants… 

En tant qu’organisation professionnelle représentative des entrepreneurs artisans, la FNA accompagne les professionnels dans les mutations de la filière. Ainsi, pour les encourager à développer des offres de services de proximité eco-responsables, la Fédération a noué un partenariat avec BIOMOTORS, la première entreprise française dont les boitiers de conversion sont homologués par l’Etat.


Le Superéthanol E85, des vertus pour les consommateurs et l’environnement :

  • Le Superéthanol-E85 est un carburant très avantageux financièrement : 0,70€/l en moyenne en mai 2018 en France contre 1.56€/l pour le SP 95 E10.
  • L'installation d’un boitier peut être rentabilisée au bout de dix mois à raison de deux pleins mensuel : le site bioethanolcarburant.com propose aux automobilistes de calculer les économies réalisées.
  • Rouler au Superéthanol-E85 permet de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre de 40% par rapport à l’essence fossile.
  • Concernant la qualité de l’air, le Superéthanol-E85 permet de réduire de 90% les émissions de particules fines et de 30% celles d’oxydes d’azote, en conditions réelles de conduite(1).

Des arguments de taille pour les automobilistes qui voient leur budget automobile grimper d’année en année. 

La FNA entend contribuer à la promotion du Superéthanol E85 auprès des artisans de la mobilité et des automobilistes. « À l’instar des pouvoirs publics, nous encourageons ce nouveau mode de consommation. La lutte contre la pollution est un réel enjeu, et le budget une préoccupation majeure pour les automobilistes, interpelle Gérard POLO, président de la FNA. Tous les automobilistes disposant d’un véhicule essence compatible récent peuvent rouler à l’E85 à condition d’installer un système de conversion homologué. C’est une opportunité pour toute la filière.»

Une opportunité pour les professionnels :

D’un point de vue opérationnel, le FNA propose d’apporter aux professionnels une solution clé en main, alliant formation et aide à la vente.

  • Ils disposeront de supports d’aide à la vente pour faciliter la communication auprès des automobilistes et convertir un grand nombre de véhicules.
  • Ils profiteront d’une formation dispensée par le CFPA (organisme de formation certifié de la FNA), en partenariat avec Biomotors, pour devenir installateur agrée de système de conversion E85.
  • Enfin, ils bénéficieront de tarifs préférentiels sur les boitiers de conversion homologués par le biais de la société Centarauto, filiale de la FNA.

Des stations de plus en plus répandues
Aujourd’hui, les stations-services proposant du Superéthanol sont beaucoup plus nombreuses qu’il y a quelques années. « C’est un marché en pleine expansion, s’enthousiasme Fréderic ANTEZAK, président de la Branche Carburants de la FNA, l’homologation des boitiers va lui donner une impulsion certaine. Il est nécessaire que les stations-service indépendantes y prennent leur place dès maintenant. De grands réseaux de distribution commencent à équiper leurs stations.» Aujourd’hui, plus de 1000 pompes sont présentes sur le territoire. Des sites, mais aussi l’application « Mes Stations E85 » permettent de les localiser. De plus, le boitier homologué permet de mélanger les carburants SP95, SP 98 et E85. « À l’image des bornes de recharge électrique, il est primordial pour la profession de prendre dès à présent le virage des nouvelles mobilités », conclut Fréderic ANTEZAK.

(1) Etude Czerwinski – décembre 2017 – Research of Real Driving Emissions with E85 and Two Flex Fuel Vehicles - Haute Ecole Spécialisée Bernoise).