mardi 18 juin 2019

> À la une

20

Le 22 novembre dernier, la FNA a tenu son Conseil Central annuel en présence de ses Elus et collaborateurs des FNA de proximité venus de toute la France.
Ce moment privilégié permet de réunir toutes les branches métiers et donne lieu à des échanges constructifs ayant pour but de définir les plans d’actions pour la défense de la profession.

Branche Contrôle technique
L’année 2018 a été marquée par l’entrée en vigueur de la directive européenne le 20 mai 2018 renforçant le contrôle technique. Les centres ont passé le cap, rassuré les clients, accompagné les contrôleurs dans leur apprentissage de la réforme, le nouveau phrasé. La FNA a créé un kit de communication (affiche, flyers et vidéo) à destination du grand public. Cette campagne baptisée « N’attendez pas le contrôle technique pour entretenir votre véhicule et rouler en sécurité » sensibilise sur l’importance d’entretenir son véhicule en s’appuyant sur les professionnels de proximité. Une démarche préventive pour appréhender le contrôle technique en toute sérénité.

Toujours dans le but d’accompagner les professionnels, Centarauto, filiale de la FNA, lance prochainement  un nouvel outil « CT SCAN » à destination des réparateurs. Ce logiciel vise à leur faciliter la lecture du PV de CT en décryptant les codes défauts pour les rendre plus accessibles. Ils seront alors mieux armés pour expliquer les défauts relevés à leurs clients et leur proposer les prestations de réparations adaptées.

Les contrôleurs se préparent également au contrôle pollution renforcé. Cette mesure, initialement prévue au 1er janvier 2019 a été annoncée comme reportée de six mois par le Gouvernement.
La branche s’est également penchée sur les problématiques du recrutement.

Branche Carrosserie

La Branche Carrosserie de la FNA est revenue sur le sondage lancé en septembre auprès des carrossiers via la Newsletter FNA. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions. Les résultats mettent en évidence la pression exercée par les experts automobiles et les sociétés d’assurances. Vos réponses ont d’ailleurs confirmé que de nombreux éléments touchés suite à un sinistre n’étaient visibles qu’après démontage. Vos témoignages démontrent de surcroît que l’expertise par l’assuré lui-même (via son smartphone) n’est pas souhaitable en termes de sécurité routière.

 

Extrait des réponses :

-        42.3% des interrogés, estiment que l’expert respecte rarement le principe du contradictoire.
-        53.1% des entreprises n’ont pas signé d’agrément avec des sociétés d’assurances
-        55% des entreprises ayant signé une telle convention estiment que le niveau d’engagement des assurances n’est plus équilibré
-        30.6% estiment que le niveau d’engagement se détériore.

Pour accompagner les carrossiers, la FNA et son organisme de formation le CFPA ont créé une formation pour « Faciliter la relation entre les intervenants sinistres ». Voir le calendrier de formation du CFPA


Dépannage Remorquage Fourrière
Les activités de dépannage remorquage fourrière devraient connaitre une réforme d’ampleur en 2019. Les pouvoirs publics souhaitent actualiser les textes encadrant l’exercice de ces professions.

Par ailleurs, la revalorisation des tarifs des prestations de dépannage des véhicules légers sur autoroutes et routes express est parue en cette fin d’année après de longs mois d’attente. La FNA a obtenu, après de longues discussions une légère augmentation du prix forfaitaire simple ou majoré. Dès 2019, vont s’ouvrir à la demande de la FNA, des négociations en vue d'une remise à plat de ces tarifs tenant compte des charges réelles supportées par les entreprises. La FNA demande à ce que la qualité et les conditions d’intervention des professionnels agissant de jour comme de nuit pour rétablir l’usager dans sa mobilité ou assurer son transfert, avec l’aide des secours, soient reconnues et revalorisées.

Maintenance Vente / Carburants
Outre le sujet de la hausse de la fiscalité des carburants et de la situation d’urgence du maillage des stations-service, la fiscalité automobile environnementale et notamment l’entrée en vigueur de la norme WLTP ont été largement discutés.

L’occasion de revenir sur la saisine des parlementaires concernant l’impact de la norme WLTP qui alourdit, via le malus, le prix de vente des véhicules.
La FNA a demandé le renforcement de la neutralité fiscale afin de garantir aux entreprises leur avantage concurrentiel et ne pas pénaliser davantage les consommateurs. Voir article "la norme d'homologation WLTP impacte le calcul du malus écologique".

 


Mais aussi…
Trois commissions permanentes transversales se sont également réunies : Social et Formation, Technique et Prospective qui ont travaillé sur des problématiques transverses à tous les artisans.
L’UNIC, branche Education Routière de la FNA, ayant organisé son congrès annuel la semaine suivante à Nancy, ne s’est pas réunie à cette occasion.
L’intégralité de ces travaux fera l’objet d’une communication auprès des adhérents de la Fédération.