vendredi 26 avril 2019

> À la une

21

Dans votre entreprise, la vente de véhicules d’occasions prend une part très importante. Pour assurer ce commerce, il est primordial de proposer des solutions de garantie qui rassurent votre clientèle et offrant une véritable valeur ajoutée à votre activité. Découvrez cette solution simple, moderne, économique et sur-mesure.

Afin de permettre à ses adhérents d’élaborer leurs garanties en fonction de l’âge ou de l’état de leurs véhicules, la FNA leur propose un nouvel outil : « Garantie Self Control » en partenariat avec la société AMB Garanties.

AMB Garanties a développé une offre de Garantie commerciale via une interface Intranet, permettant aux professionnels de l’automobile de créer et gérer en interne leurs Garanties commerciales Panne Mécanique sur-mesure. La Garantie Self Control permet au vendeur de faire bénéficier sa clientèle d'une Garantie panne mécanique commerciale contractuelle dont il détermine lui-même la couverture, la durée, le plafond...

La Garantie proposée se nomme « Garantie Self Control ». C’est une auto-garantie ; le professionnel vendeur garantit lui-même le véhicule et la propose gratuitement à son client.

 

AMB GARANTIES gère pour le professionnel :

- la gestion des appels clients suite à un dysfonctionnement apparu sur le véhicule
- la confirmation -ou non- de prise en charge par la garanties selon le contrat souscrit
- le montant pris en charge par le professionnel selon le contrat souscrit

= Gain de temps
= Fidélisation de votre clientèle
= Accompagnement et conseil par un professionnel de la garantie



Une fois votre souscription au produit validée, vous avez accès à votre intranet pour monter un contrat de garantie pour le véhicule que vous venez de vendre. Vous pouvez alors choisir de réaliser un des trois contrats suivants :   

-          Le contrat ESSENTIEL :      C’est la garantie classique Moteur-Boite-Pont avec main d’œuvre
-          Le contrat ELITE :              C’est la garantie complète avec main d’œuvre
-          Le contrat A LA CARTE :    Vous décidez vous-même de la couverture de la garantie

>>> Consultez les conditions de souscription à la Garantie Self Control.



Rappel concernant les garanties obligatoires dans le cadre d’une vente 

En tant que professionnel, vous vendez quotidiennement des biens, des services à des acheteurs eux-mêmes professionnels ou consommateurs. En cas d’apparition d’un problème de fonctionnement, différentes garanties peuvent être invoquées par client. Que couvrent-elles ? Comment les faire appliquer ? Que risquez-vous ?

Schématiquement, la loi impose au vendeur professionnel deux obligations de garantie :

- La garantie légale de conformité (articles L217-4 et suivants du code de la consommation)
- La garantie légale des vices cachés (articles 1641 et suivants du code civil).

Le vendeur professionnel ne peut s’y soustraire.

A côté de ces deux garanties légales, il existe une garantie commerciale facultative que le vendeur/fabricant/constructeur peut proposer à ses clients (comme la garantie Self Control).
Attention, l’acheteur bénéficie toujours des garanties légales. La garantie commerciale ne se substitue nullement aux garanties légales.

Qu’est-ce que la garantie commerciale ?
En vertu de la garantie commerciale, le vendeur s’engage à réparer l’appareil en cas de panne pendant la période couverte par la garantie. Elle peut prévoir la mise à disposition d’un bien de remplacement pendant la réparation.
Le vendeur définit librement la durée et le contenu de cette garantie.

Par exemple, elle peut couvrir :

- les pièces et la main d’œuvre,
- les pièces sans la main d’œuvre,
- certaines parties du bien,
- laisser à la charge du client les frais de transports,
- les frais de déplacement du technicien,

Si la garantie est payante, le consommateur sera vigilant. Dans le secteur de l’automobile, les vendeurs proposent souvent une extension de garantie de 1 à 3 ans. Elle représente un argument commercial non négligeable.

Le fabricant accorde une garantie pour son produit. Cette garantie, généralement appelée « garantie constructeur » est aussi facultative.