jeudi 9 juillet 2020

> À la une

12

L’arrêté ministériel fixant le cadre règlementaire pour la conversion d’un véhicule thermique en électrique est entré en vigueur le 4 avril 2020. Toutefois, il faudra attendre 6 à 8 mois avant que les premiers véhicules puissent être homologués et que des professionnels de l’automobile puissent réaliser cette transformation.

Quels véhicules peuvent être transformés ?

Les véhicules pouvant subir une transformation dite « retrofit » sont les véhicules utilisant au moins une motorisation thermique à allumage commandé ou à compression :

  • Des catégories M et N âgés au minimum de 5 ans (ayant une date de 1ère mise en circulation antérieure d’au moins 5 ans par rapport à la date de sa conversion) :
    • Voitures particulières
    • Deriv-VP / VASP
    • Minibus
    • Autobus
    • Auto-car
    • Utilitaires légers
    • Camions (inférieurs ou supérieurs à 3.5 tonnes)

    •  
  • De la catégorie L âgés au minimum de 3 ans (ayant une date de 1ère mise en circulation antérieur d’au moins 3 ans par rapport à la date de sa conversion) :
    • 2 roues
    • 3 roues
    • Quadricycle à moteur

Le véhicule doit être immatriculé en France dans une série définitive et ne doit pas être immatriculé comme véhicule de collection

Quels dispositifs peuvent être installés sur le véhicule ?  Comment devenir installateur de dispositif de conversion électrique ?
Quelles aides peuvent être attribuées pour la transformation d’un véhicule ?

Toutes les réponses dans la base documentaire rubrique rétrofit.