lundi 26 octobre 2020

> À la une

29

Les 23 et 24 septembre ce sont tenues à Paris les rencontres de l’U2P (Union des entreprises de proximité) et de la CNAMS (Confédération nationale de l’artisanat des métiers de service). Plus de 600 artisans se sont mobilisés pour marquer le poids du secteur et surtout son rôle et ses attentes pour la relance de notre économie. La FNA, membre de la CNAMS, elle-même membre de l’U2P, s’associe à cet élan en tant que représentant des entrepreneurs artisans de l’automobile, poids lourd de la filière artisanale.

Mobilisation de l’artisanat : une confiance profonde en l’avenir

La FNA s’associe pleinement à l’initiative des « rencontres 2020 » de l’U2P et félicite le gouvernement de sa mobilisation et des mesures proposées inscrivant les artisans dans un plan de relance lisible et tourné vers l’avenir : PGE renforcé, Fonds de solidarité, aide à la digitalisation des entreprises, plan jeunes, activité partielle.

Les chefs d’entreprise sont plus que jamais rassurés en leur capacité à avancer et attendent un élan national placé sous le sceau de la confiance. Ce message a été martelé auprès d’Elisabeth Borne, ministre du travail, et d’Alain Griset, ministre délégué aux PME, lors de de leurs interventions aux rencontres de l’U2P.

Des signaux contradictoires

Parallèlement, la FNA s’inquiète quant à quelques signaux qui vont à l’inverse de la confiance demandée : le durcissement annoncé de la fiscalité automobile (malus CO2 fortement alourdi, et bonus écologique en baisse) en est l’exemple : les conséquences seraient dévastatrices pour les entrepreneurs artisans du secteur automobile. Dans une autre mesure, le congé paternité de 28 jours s’il constitue un progrès social indéniable, reste difficile à gérer pour une TPE, et aurait donc pu être différé en cette période de crise économique.

Circuits courts et relocalisation :

Les français doivent tirer durablement des enseignements de cette période et changer leurs habitudes de consommation pour donner un second souffle à l’économie de proximité : consommer local, privilégier les entreprises de proximité et les circuits courts, relocaliser les activités …

Des mesures opérationnelles rapidement attendues

Les artisans appellent de leurs vœux à ce que les mesures de relance annoncées puissent être mobilisables de manière simple et opérationnelle au niveau des territoires afin que les TPE puissent en bénéficier pleinement et rapidement.

La voix des artisans a été hautement portée par Laurent Munerot, président de l’U2P, nouvellement élu président de la CNAMS aux côtés de Gérard Polo, son 1er vice-président, par ailleurs président de la FNA.