mardi 20 novembre 2018

> À la une

04
L’intersyndicale carrosserie (F.N.AA, GNCR, CNPA) a signé le 3 juillet 2008 avec l’Alliance Nationale des Experts en Automobile (ANEA) une charte de bonne conduite entre carrossiers et experts en automobile.
Il s’agit d’un texte majeur qui organise les relations entre ces techniciens qui ont un flux de plus de trois millions et demi d’échanges par an.
L’objectif est de fiabiliser les discussions contradictoires entre réparateurs et experts, en prenant en compte les besoins et les contraintes des différentes parties. Ce texte devrait permettre de fluidifier les procédures d’expertise et d’améliorer les relations quotidiennes de ces deux acteurs essentiels de la réparation collision.

La charte pose des principes fondamentaux, en particulier :

  • Respect du caractère contradictoire de l’expertise et détermination de ces modalités pratiques
  • Encadrement des délais et formalisation des échanges entre réparateurs et experts pour plus de réactivité, y compris pour l’expertise à distance
  • Meilleure prise en compte de l’obligation pour le carrossier de réaliser une réparation dans les règles de l’art
  • Affirmation de la liberté des prix et du libre choix des modes de facturation par le réparateur, conformément à la réglementation en vigueur
  • Application de procédures alternatives pour le règlement des litiges, au moyen de commissions de conciliation régionales et d’une instance nationale
  • Respect de l’application de la Charte par la formation régulière d’un comité de suivi
Les experts en automobile et les réparateurs peuvent désormais s’appuyer sur un texte précis où rigueur et respect sont les maîtres mots.
Gérard Polo, Président de la F.N.AA, se félicite de l’adoption de cette charte qui devra constituer une référence dans les relations entre réparateurs et experts, et qui vient en complément de la charte signée en mai dernier avec les assureurs. Il invite l’ensemble des parties à appliquer pleinement la charte.