mercredi 21 novembre 2018

> À la une

30

Une année sur le pont...

Quelle année 2015 ! Elle commençait en janvier avec la promulgation de l’arrêté d’application de la loi sur le libre choix que la FNAA réclamait depuis de longs mois pour permettre une mise en vigueur effective du dispositif.. Cet arrêté a permis de donner le « top départ » à bien d’autres combats sur le sujet, tant les assureurs résistent. La FNAA reste sur le pont, en surveillant à la fois étroitement les contre-feux déployés par les assureurs et en proposant un bouquet de services qui permet aux adhérents carrossiers de fidéliser leurs clients au travers de « Mon Carrossier Confiance ».

Début 2015, c’est aussi l’arrivée de l’Unic dans les rangs de la FNAA créant ainsi notre nouvelle « Branche Education routière ». Une excellente nouvelle qui nous permet d’agrandir encore la grande famille des artisans automobiles que nous représentons fièrement. L’année a été très dense pour les auto-écoles, tout particulièrement dans le cadre de la loi Macron. Mais l’Unic et la FNAA veillent : elles viennent d’obtenir une condamnation de la start up Ornikar et son interdiction d’exercer jusqu’à l’obtention d’agrément administratif nécessaire à la pratique des autos-écoles....

Le même mois, nous rappelions au gouvernement ses promesses non tenues sur la question de la survie des stations-service. Il aura fallu presque un an et plusieurs actions de la FNAA pour que le Président de la République décide enfin, en novembre dernier, une enveloppe de 12,5 millions d’euros pour traiter les dossiers en cours. Cela ne résout pas tout, et la FNAA continue d’œuvrer sur le sujet...

L’Europe a voté l’obligation du eCall (appel d’urgence automatique) sur tous les nouveaux véhicules produits à partir de Mars 2018. Consciente qu’il s’agit là d’une porte ouvrant sur la généralisation de la voiture connectée, la FNAA a fait en sorte que ce texte inclut les risques de comportements anti-concurrentiels et permette des actions ultérieures...

Autre grande satisfaction de la FNAA : le décret d’application sur la traçabilité des VO venus d’autres pays européens. Après des années de combat, seule à lutter contre le trafic de véhicules illégalement importés en franchise de TVA, la FNAA a obtenu un texte qui rend cette scandaleuse concurrence plus difficile.

Une loi sur l’économie circulaire décidait aussi d’imposer aux réparateurs, sous peine de lourdes amendes, d’utiliser des pièces de réemploi à la demande du consommateur. La FNAA s’est emparée de ce préoccupant dossier.

Soucieuse de l’image des artisans, la FNAA a aussi dénoncé le service « Allo Mécano » d’AXA, puis l’étude tronquée de la DGCCRF sur le taux de délits des réparateurs : dans les deux cas, l’information semblait orientée...

2015 est également marquée par l’ouverture de la plateforme FNAA VO : un service sur mesure pour nos adhérents voulant développer cette activité au sein de leur entreprise. De nombreux autres services ont été élaborés (fiches pratiques, carnet d’entretien…) et d’autres projets verront le jour en 2016.

La FNAA reste attentive quant à  l’évolution du contrôle technique (2 roues et « écodiag »), les réformes à venir de la loi dite «Macron 2 », le poids des assisteurs sur les dépanneurs, mais aussi la préparation de nos journées de l’Artisanat à Reims les 3 et 4 juin prochain.

Mais le quotidien de nos élus et permanents sera toujours de vous informer, répondre à vos questions, et surtout accompagner vos entreprises...

2016 sera au moins aussi dense que 2015, mais c’est notre métier et vous êtes notre raison d’être !

Toute la FNAA se joint à moi pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2016 !


Gérard Polo, Président de la FNAA