mercredi 14 novembre 2018

> À la une

04

Cette tempête d'une rare violence a touché nombre d'entreprises artisanales, notamment du secteur automobile. la F.N.AA se mobilise aux côtés des structures du secteur pour apporter aux entreprises informations, assistance et aides.

Jusqu'à 10 000 euros par entreprise au travers du FISAC

Hervé Novelli, Secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du tourisme et des services, a annoncé la mobilisation des fonds Fisac (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce) au profit des petites entreprises sinistrées.

Les entreprises ayant un chiffre d'affaire inférieur à 1 million d'euros hors taxes pourront bénéficier d'aides d'un montant pouvant aller jusqu'à 8 000 euros pour les dépenses d'investissement liées à la restauration des locaux et de l'outil de travail et de 2 000 euros pour l'indemnisation des pertes d'exploitation.

Adressez-vous à votre Préfecture.

Aide de l'APCM

L'Assemblée permanente des chambres de métiers (APCM) active son fonds de calamités.

Tous les artisans sinistrés peuvent recevoir une aide financière de leur chambre de métiers et de l’artisanat qui peut aller jusqu’à 1 500 euros.

Adressez-vous à votre chambre de métiers et de l'artisanat.

Aides Fiscales

Eric Woerth, Ministre du Budget, a également annoncé des aides fiscales (remboursement de taxe professionnelle, de taxe d'habitation, etc.).

Adressez-vous à votre Trésorerie.

Aides du RSI (régime Social des Indépendants)

Le RSI peut également apporter des aides aux entreprises (contactez votre caisse).