dimanche 19 août 2018

> À la une

24
                                                                                                 


Saint-Ouen, le 21 août 2015

Lancement du service "Allo Mécano" par Axa Assistance

La FNAA dénonce le nouveau service «Allo Mécano»
d’AXA Assistance et menace de saisir la DGCCRF


> Gérard Polo, Président de la FNAA, vient d’adresser un courrier à Nicolas Moreau, Président Directeur Général AXA France et à Nicolas Sinz, Président-
Directeur Général d’Axa Assistance au sujet de leur nouveau service «Allo Mécano».
> Le Président de la FNAA s’insurge contre cette désolante initiative qui, en proposant d’analyser et de renégocier tout devis d’entretien-réparation au nom
de ses clients assurés, à l’exclusion des pneumatiques et de la carrosserie, constitue une insupportable ingérence dans la relation entre un réparateur et son
client.
> La FNAA s’oppose fermement à ce type d’offre commerciale parfaitement déloyale et dénigrante envers la profession de réparateur automobile et menace
AXA de saisir la DGCCRF.


La FNAA a décidé de rendre public le courrier adressé hier à Nicolas Moreau et Nicolas Sinz, respectivement Président-Directeur Général d’AXA France et Président-Directeur Général d’AXA Assistance, avec copie à Nicolas Gusdorf, Président du Syndicat National des Sociétés d’Assistance. La FNAA (Fédération Nationale de l’Artisanat Automobile) s’insurge en effet, au nom de toute la filière de la réparation automobile, contre le lancement d’Allo Mécano. «Ce nouveau service gratuit offre à vos assurés la possibilité de faire appel à un mécanicien expert AXA qui analyse et renégocie le devis de réparation proposé par un garagiste, lorsque son véhicule nécessite une réparation. Au travers de cette offre, c’est tout simplement une ingérence dans la relation entre un réparateur et son client automobiliste que vous proposez», souligne Gérard Polo. 

«Vous présentez en outre cette offre comme étant accessible à toute réparation, et non pas seulement à celles ayant nécessité le recours à l’assistance : "suite à une panne, révision, contrôle technique…" », poursuit Gérard Polo. «Ainsi donc, l’ensemble des réparateurs agréés ou non agréés, est susceptible d’être contacté et contrôlé par vos services "experts", ce qui nous apparaît comme excédant largement votre mission d’assureur automobile». 

«Vous vous érigez ainsi en justicier de la filière réparation et c’est donc avec la plus grande fermeté que nous nous opposons à ce type d’offre commerciale parfaitement déloyale et dénigrante envers la profession de réparateur automobile», souligne le Président de la
FNAA. 

Il exige donc une rencontre dans les plus brefs délais, à défaut de laquelle «je me verrai dans l’obligation de saisir les services de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation, et de la Répression des Fraudes», conclut-il.


Cliquez ici pour télécharger l’intégralité du courrier de la FNAA aux deux dirigeants d’AXA
.

Cliquez ici pour télécharger le format PDF du communiqué de presse.