mardi 20 février 2018

> À la une

05
                                                                     
Saint-Ouen, le 5 novembre 2015


Aide de 12,5 M€ aux stations-service : une

 victoire de la FNAA

> Le gouvernement vient d’introduire, dans le projet de Loi de Finances 2016, le budget de 12,5 millions d’euros destiné à accompagner les stations-service en danger qu’avait annoncé le 14 septembre dernier le Président de la République.

> C’est une victoire pour la FNAA qui se félicite de cette promesse tout en rappelant au Président de la République que ce net progrès ne résout pas tous les défis auxquels sont encore confrontées les stations-service...

Cette demande spécifique d’une enveloppe supplémentaire d’aide aux stations-service était portée par la FNAA depuis qu’elle réclamait et obtenait, début 2014, le report des échéances environnementales qui condamnaient déjà des milliers de stations-service à la fermeture. Ce délai ne résolvait toutefois pas le problème du budget des aides trop faibles allouées à la modernisation desdites stations.

En association avec les Maires Ruraux de France, la FNAA avait d’ailleurs réitéré sa demande de budget complémentaire en septembre 2014, lors d’une rencontre avec Madame Carole Delga, secrétaire d’Etat à l’Artisanat et au Commerce.

La FNAA voit donc, dans la matérialisation de cette enveloppe incluse au projet de loi de Finances 2016, la reconnaissance de ses efforts pour sauver les stations-service et préserver leur maillage territorial. Depuis plusieurs années, avec détermination et constance, elle agit et tire la sonnette d’alarme auprès des parlementaires, du Premier Ministre et par quatre fois déjà, auprès du Président de la République en février 2013, en juin 2013, en novembre 2014 et en juin 2015.

Le fait que le Président ait confirmé ainsi sa récente promesse de budget supplémentaire alloué au FISAC (Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce) est une excellente nouvelle pour les professionnels de la distribution de carburants.

La FNAA reste toutefois inquiète pour l’avenir, ces 12,5 millions d’euros permettent seulement de résorber une partie des dossiers en cours déposés dans le cadre du Comité Professionnel de la distribution des carburants (CPDC). Pour les futurs demandeurs, les critères d’éligibilité du Fisac excluent toujours, de fait, une grande majorité des stations-service (chiffre d’affaires, station implantée dans un bourg d’une commune de 3000 habitants). La FNAA a déjà demandé solennellement au Président de la République d’aller au bout de sa démarche en poursuivant l’accompagnement des détaillants en carburants au-delà de la question de la gestion du stock des dossiers enregistrés. Elle maintient que sans cela, la désertification de la distribution de carburants ne sera pas suffisamment endiguée et qu’elle pénalisera durement des millions de Français pour qui l’automobile n’a pas de solution alternative crédible à leur mobilité.

La FNAA réaffirme aussi sa demande de voir une partie de cette enveloppe réallouée aux détaillants en carburants ayant demandé une aide pour la fermeture de leur station nécessitant une coûteuse remise en état environnementale du site.

Cliquez ici pour télécharger le format PDF du communiqué de presse




site for those who want to watch the best porn video youporn hard porn nippon com sex videonippon com The only address to watch hard fuck is anal hard fuck anal porn teen sex girl porno video watch full sex movie Sex girlpone