mardi 13 novembre 2018

> À la une

27

Complémentaire santé obligatoire
Adhésion obligatoire au 1er mars


Vous n’avez plus que quelques semaines pour adhérer à la complémentaire santé d’entreprise mise en place dans la branche des services de l’automobile.

>Une obligation pour toutes les entreprises

L’accord de branche du 19 septembre 2013 instaure un panier minimal de soins pour la prise en charge des frais de santé : le Régime Professionnel Complémentaire de Santé (RPCS). Avant le 1er mars 2015, toutes les entreprises de la branche doivent proposer à leurs salariés, personnels en contrat de qualification et apprentis une complémentaire santé conforme à ce panier minimal de soin. Il devient donc urgent de vous mettre en conformité.

>Offre de maintien des tarifs IRP AUTO

IRP AUTO, qui est aujourd’hui le seul organisme de référence en matière de santé pour la branche, a récemment choisi de prolonger son offre de maintien des tarifs pour les années civiles 2015, 2016 et 2017[1] pour toute adhésion signée avant le 1er mars 2015. Faire confiance à IRP AUTO vous permettra non seulement d’être sûr de bénéficier d’une complémentaire santé conforme à l’accord de branche, mais également de maîtriser votre budget, grâce au maintien des cotisations jusqu’au 31 décembre 2017.
Et si vous êtes chef d’entreprise, sans avoir le statut de salarié, vous pourrez également bénéficier du même tarif que votre (vos) salarié(s).

À noter : À partir du 1er mars, IRP AUTO sera également chargé de contrôler le respect de la mise en place du RPCS auprès des entreprises des services de l’automobile.

>Une signature en quelques clics

Vous n’avez pas le temps de rencontrer un conseiller IRP AUTO ? Remplir et envoyer un bulletin d’adhésion papier vous semble laborieux ? IRP AUTO vous propose de signer votre contrat en ligne sur www.irp-auto.com ! Un service rapide, simple, sûr et totalement gratuit.

Pour accéder au service de signature en ligne, cliquez-ici. 


[1] Pour toute souscription avant le 1er mars 2015, IRP AUTO garantit le maintien de la cotisation au RPCS pour les années civiles 2015 à 2017. En cas de modification des modalités ou bases de remboursement de la Sécurité sociale, la cotisation pourra toutefois être révisée.