Pieces fournies par le client et refus de prestation de services

Crise économique accrue, faiblesse de plus en plus accrue du pouvoir d’achat, démocratisation de la vente de « pièces auto » sur Internet, ou effets inattendus de l’obligation de proposer une pièce de réemploi (PIEC), sont autant de facteurs déterminant d’une nouvelle tendance.

Crise économique accrue, faiblesse de plus en plus accrue du pouvoir d’achat, démocratisation de la vente de « pièces auto » sur Internet, ou effets inattendus de l’obligation de proposer une pièce de réemploi (PIEC), sont autant de facteurs déterminant d’une nouvelle tendance. Depuis quelques temps en effet, nombreux sont les consommateurs qui arrivent chez le garagiste avec  leurs propres pièces, afin de faire réparer leur véhicule. Mais devant ce nouveau type de comportement, les professionnels ne sont pas toujours disposés à accepter de procéder à des réparations sur un véhicule. En tout cas, avec des pièces dont ils ne maîtrisent ni