Frais de gardiennage

Il n’est pas rare qu’un professionnel (réparateur, dépanneur, carrossier) suite à sa prestation, n’ait plus de nouvelle de son client. Vous vous retrouvez alors à assurer la garde d’un véhicule dans votre garage. Plusieurs questions se posent. Pouvez-vous facturer des frais de gardiennage et comment ? A quel prix ?

Cette note vous donne des conseils sur la manière de procéder, vos droits mais aussi vos devoirs …

Le principe : vous assurez la garde du véhicule

Le professionnel est le gardien du véhicule

Dès qu’un véhicule lui est confié suite à un ordre de réparation ou suite à un dépannage, le professionnel automobile doit en assumer la garde. Il est notamment responsable de tout dommage qui pourrait lui survenir.

A ce titre, les juges considèrent qu’un contrat de dépôt est formé entre le professionnel et son client, accessoire au contrat d’entreprise qu’est le contrat de réparation. Le contrat de dépôt entraine pour le professionnel l’obligation de s’assurer de la bonne conservation du véhicule.

Rémunération de la garde du véhicule

Le contrat de dépôt est présumé fait à titre onéreux lorsqu’il est l’accessoire d’un contrat d’entreprise (ordre de réparation). Le dépôt peut donner lieu à une rémunération pour le réparateur: les frais de gardiennage.

Cour de cassation, 1ère chambre civile, 5 avril 2005 :

Le propriétaire du véhicule qui prétend n’être redevable d’aucune somme envers le réparateur au titre de ces frais de gardiennage devra établir que ce dépôt a été fait à titre gratuit.

Aussi, dès lors que vous avez fait signer à votre client un ordre de réparation ou un devis, les frais de gardiennage sont présumés faits à titre onéreux. Le client qui estime que les frais de gardiennage de son véhicule étaient gratuits doit en apporter la preuve.

Au contraire, si vous n’avez fait signer à votre client ni ordre de réparation, ni devis, c’est l’inverse : dans ce cas, il faut considérer que les frais de gardiennage du véhicule sont faits à titre gratuit et ce sera au professionnel d’apporter la preuve que ce gardiennage était payant (Cour d’Appel, Aix-en-Provence, 19 janvier 2023, n° 22/08954).

Opposabilité des frais de gardiennage aux clients

Pour facturer valablement des frais de gardiennage, il est impératif d’en informer votre clientèle.

 

  • Point de départ du délai

Les frais de gardiennage sont dus à compter de la date à laquelle le véhicule est mis à la disposition du client. L’ordre de réparation doit mentionner cette date, ainsi que l’existence de frais de gardiennage éventuels. Si l’ordre de réparation ne mentionne pas la date à laquelle le véhicule sera disponible, nous vous conseillons de tracer cette information par mail.

  • Mesures de publicité

Les tarifs sont libres. Pour pouvoir facturer ces frais, le professionnel doit respecter un certain formalisme. Nous vous recommandons d’indiquer le tarif et les conditions d’application de ces frais :

    • Sur les conditions générales de réparation de l’OR ou au dos du devis. Pour le dépanneur remorqueur, ces éléments doivent être indiqués dans la fiche d’intervention.
    • Par voie d’affichage visible et lisible à l’entrée du garage et sur le lieu de réception de la clientèle. Pour le dépanneur remorqueur, en plus de cet affichage, le tarif et les conditions d’applications doivent être précisés dans la cabine des véhicules d’intervention.
    • Le cas échéant, dans la lettre recommandée de mise en demeure qui est adressée au client lorsqu’il tarde à récupérer son véhicule.

Conseils FNA :

  • Apposez une affiche claire et lisible dans votre entreprise mentionnant l’application de frais de gardiennage le cas échéant;
  • Vérifiez que les frais de gardiennage sont notés dans les conditions générales de réparation de votre OR.

QUE FAIRE EN CAS DE LITIGE?

  • Droit de rétention

Si le client refuse de régler la facture des réparations et les frais de gardiennage, vous pouvez exercer votre droit de rétention. Ce droit permet au professionnel qui détient encore le véhicule de refuser de le délivrer tant que le propriétaire ne lui règle pas ce qu’il lui doit.

Cas des frais de gardiennage facturés pendant la période de rétention :

Les juges ont reconnu que le réparateur qui exerce son droit de rétention sur un véhicule peut obtenir, sauf en cas de rétention abusive, le paiement des frais de gardiennage nés à cette occasion, même si ces frais n’ont pas été contractuellement prévus: Cour de cassation, civile, Chambre commerciale, 10 janvier 2018, 16-21.500 

Cela signifie que l’absence d’information préalable sur le coût du gardiennage et l’absence d’accord du client sur les frais de gardiennage réclamés n’empêchent pas le professionnel, exerçant son droit de rétention, d’obtenir le paiement des frais de gardiennage nés à l’occasion de la rétention.

 

  • Procédure des véhicules abandonnés

Si le client ne vient toujours pas chercher son véhicule, passé un délai de 3 mois, vous pouvez engager la procédure des véhicules abandonnés.

Cas particulier du dépannage-remorquage :

Lorsque le véhicule est remorqué chez un professionnel suite à un sinistre, à l’initiative de la compagnie d’assurance de son propriétaire en vue d’une expertise, les juges ont considéré qu’en l’absence de contrat d’entreprise (ordre de réparation), le dépôt est présumé fait à titre gratuit : Cour de cassation, civile, Chambre civile 1, 26 novembre 2014, 13-26.760

Dans ce cas, c’est au professionnel de prouver qu’il a informé au préalable le propriétaire du véhicule de l’application de frais de gardiennage. A défaut d’ordre de réparation, il est vivement conseillé de faire signer un contrat de dépôt entre le professionnel et le propriétaire du véhicule pour faciliter la preuve (voir modèle de contrat de dépôt en annexe). En effet, dans cette hypothèse particulière (véhicule arrivé via un dépannage) et à défaut d’ordre de réparation signé par le client, le professionnel ne sera pas en droit de facturer des frais de gardiennage

 

Tous les documents types pour la bonne application des frais de  gardiennage sont à votre disposition ci-dessous dans l’onglet « documents complémentaires »

Autres documents dans la même catégorie :

Crédit affecté au financement d’un véhicule

Tentative de médiation obligatoire pour les litiges inférieurs à 5000 €

Jurisprudence : la forme de la preuve du paiement du salaire ?

Médiation : Focus sur les obligations des professionnels

Contrôles DGCCRF : attention à vos obligations

Encadrement des jours, horaires et fréquence du démarchage téléphonique

Garantie légale de conformité : nouveaux encadrés obligatoires à compter du 1er octobre 2022

Commerçants et Commerce en ligne: nouvelles obligations à compter du 28 mai 2022

Décharge de responsabilité

Recouvrement de vos impayés : partenariat FNA – Recouvrer.fr

Clause de réserve de propriété en cas de vente

Ordre de réparation

Obligation d’affichage des tarifs

La garantie légale de conformité évolue à partir du 1er janvier 2022

Véhicules abandonnés : quelles procédures ?

La garantie légale des vices caches appliquée au secteur de l’automobile

Transfert de garantie dans le cadre du véhicule de remplacement

Le véhicule de remplacement (prêt de véhicule)

Recouvrement contentieux : l’injonction de payer européenne

Recouvrement contentieux : L’Injonction de Payer

Recouvrement amiable des petites créances par Commissaire de justice

Recouvrement amiable d’une créance sans Commissaire de justice

Droit de rétention

Le Chèque sans provision

Etendue de l’obligation de résultat du réparateur

Vente sur Internet aux consommateurs

Responsabilité du fait des produits défecteux

Pratiques commerciales agressives

Démarchage téléphonique et prospection commerciale

Synthèse des différentes garanties appliquées au secteur automobile

Garantie légale de conformité

Garantie commerciale

Seuil du paiement en espèces

Obligation de délivrance conforme

Livraison et transfert de risque

Délivrance obligatoire d’une note à partir de 25 €

Arrhes, acompte et avoir

Délai de réflexion, de rétractation ou de retour

Bon de commande et documents commerciaux

Les délais pour agir en justice

Médiateur auprès de la FNA

Contrats conclus dans les foires et salons

Informations Précontractuelles obligatoires

Information du consommateur sur la disponibilité des pièces détachées

retour à l’accueil de la base documentaire