Zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m)

Pour réduire la pollution atmosphérique, la loi d’orientation des mobilités a créé les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) permettant aux collectivités de limiter la circulation des véhicules les plus polluants sur leur territoire.

 

Aujourd’hui déployées sur les territoires de neuf métropoles (Grand Paris, Grenoble, Lyon, Nice, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Reims, Saint Etienne), la loi d’orientation des mobilités a rendu obligatoire l’instauration d’une ZFE-m dans les zones présentant des seuils de concentration de polluants atmosphériques au-dessus des valeurs limites réglementaires.

 

La loi Climat et Résilience prévoit la mise en place de ZFE-m dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants d’ici fin 2024 (33 nouvelles agglomérations sont concernées).

 

Cliquez ici pour consulter le site du gouvernement concernant la mise en place des ZFE-m.

 

Cliquez ici pour consulter les fiches territoires ZFE-m rédigées par l’AVERE (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique), répertoriant les ZFE-m déjà mises en place et leur calendrier des interdictions.

 

Cliquez ici pour consulter la notre FNA concernant la vignette CRTI’AIR.

 

Cliquez ici pour consulter la fiche FNA qui synthétise les ZFE et les actions menées par la fédération.