Prestations de services hors de France : quelle TVA appliquer ?

Votre entreprise est intervenue en dehors du territoire national pour une prestation de service, par exemple un dépannage-remorquage, une prestation de réparation mécanique, une location de véhicule ? Vous vous interrogez sur la TVA applicable à votre client domicilié hors de France ? Cette note vous présente les règles de facturation de la TVA.

Votre entreprise est intervenue en dehors du territoire national pour une prestation de service, par exemple un dépannage-remorquage, une prestation de réparation mécanique, une location de véhicule ? Vous vous interrogez sur la TVA applicable à votre client domicilié hors de France ? Cette note vous présente les règles de facturation de la TVA.

 A retenir : La TVA applicable dépend de la qualité de votre client

La facturation de la TVA va être différente selon que votre client est un preneur assujetti ou un preneur non assujetti à la TVA.

Focus

Qui est preneur assujetti à la TVA ? toute personne qui effectue de manière indépendante une activité économique : producteur, commerçant, prestataire de service, activité libérale, agricole, civile … exercée à titre habituel. Au sein de l’Europe, le preneur assujetti possède un numéro d’identification à la TVA qu’il transmet au prestataire de service. Il est indispensable de vérifier la validité de ce numéro sur le site de la Commission Européenne : http://ec.europa.eu/taxation_customs/vies/?locale=fr

Qui est preneur non assujetti à la TVA ? toute personne qui ne répond pas aux critères du preneur assujetti est qualifié de preneur non assujetti (ex : particulier, consommateur).

Votre client est assujetti à la TVA

Principe général : Lorsque la prestation de service est réalisée entre entreprises (B to B) la TVA applicable est celle du lieu d’établissement de votre client.

  • Si votre client est établi dans un autre Etat Membre de l’Union Européenne, vous devez facturer votre prestation hors taxes (HT), et c’est au client assujetti de déclarer la TVA et s’en acquitter auprès de son administration fiscale (c’est le régime de l’auto-liquidation de la TVA par le preneur).

1ere obligation: la facture doit porter la mention « Exonération de TVA, article 283-2 du Code général des impôts ».

2e obligation : vous devez remplir la DES (Déclaration Européenne de Service) – Consultez la note FNA sur la DES

Ex : vous réalisez une prestation de dépannage pour un client professionnel établi en Espagne (quel que soit le lieu où s’est déroulée la prestation) = facturation de la prestation en Hors Taxes.

  •  Si votre client est établi dans un pays tiers de l’Union Européenne (Suisse, Principauté de Monaco, Canada, …), la facture ne mentionne pas la TVA. Votre client sera redevable de la TVA en vigueur dans son pays. La facture doit porter la mention « TVA non applicable – art. 259-1 du CGI ».
  • Si votre client est établi en France, il faut appliquer les taux de TVA applicables en France;

Exceptions : dans certains cas spécifiques, les règles applicables sont différentes.

Prestation Lieu d’imposition

Location de courte durée de moyens de transport (maximum 30 jours pour la location de véhicule[2])

 

TVA du lieu où le moyen de transport est mis à disposition du client

Ex : location < 30 j. en France d’un véhicule pour une entreprise canadienne

Transport de passagers TVA du lieu où s’effectue le transport
Prestation rattachée à un immeuble TVA du lieu où est situé l’immeuble
Manifestation culturelle, sportive, …. TVA du lieu où se déroule manifestation
Service de vente à consommer sur place TVA du lieu d’exécution de la prestation

Votre client n’est pas assujetti à la TVA

Principe général : Lorsque la prestation de service est réalisée au profit d’un client particulier, consommateur, ou d’un micro-entrepreneur non assujetti à la TVA, la TVA applicable est celle du pays où est établi le prestataire de service (l’entreprise) quel que soit le pays de résidence du client.

Ex : vous réalisez une prestation de dépannage pour un client particulier établi en Espagne = facturation de la prestation avec TVA française.

Exceptions : dans certains cas spécifiques, les règles applicables sont différentes.

Prestation Lieu d’imposition
Location de courte durée de moyens de transport (maximum 30 jours pour la location de véhicule)

 

TVA du lieu où le moyen de transport est mis à disposition du client

Ex : location < 30 j. en France d’un véhicule pour un client allemand

Location de longue durée de moyens de transport TVA du lieu de résidence du client

Ex : location > 30 j. en France d’un véhicule pour un client allemand. La facture ne mentionne pas la TVA.

Transport de passagers TVA du lieu où s’effectue le transport
Transport de biens Intracommunautaire : TVA du lieu de départ du transport

Autre : TVA du lieu où s’effectue le transport en fonction de la distance parcourue

Services accessoires au transport TVA du lieu d’exécution de la prestation
Travaux et expertises sur biens meubles (réparation véhicule, …) TVA du lieu d’exécution de la prestation
Intermédiaire agissant pour le compte d’autrui TVA du lieu où l’opération principale est effectuée
Prestation rattachée à un immeuble TVA du lieu où est situé l’immeuble
Manifestation culturelle, sportive, …. TVA du lieu où se déroule manifestation
Service de vente à consommer sur place TVA du lieu d’exécution de la prestation
Prestation immatérielle (publicité, conseil, autre que services électroniques) TVA du lieu d’établissement du prestataire. Pas d’imposition en France si client établi hors UE, mais taxation en France si prestataire établi hors UE et service utilisé en France
Service fourni par voie électronique (télécommunication / radio et TV / services électroniques en téléchargement) TVA du lieu d’établissement du client

 

Autres documents dans la même catégorie :

Limitation de la hausse des loyers commerciaux

La taxe annuelle sur les véhicules de tourisme 2022 (ex-TVS)

Règles de plafonnement et de déplafonnement du loyer

Arnaques et pratiques frauduleuses : Guide de prévention

Signalement des anomalies dans la formation des prix – DGCCRF

Aide publique aux entreprises touchées par la hausse du prix du gaz naturel et/ou de l’électricité

Dispositif d’accompagnement individualisé pour les indépendants

Aides au financement de la transition écologique des entreprises

Difficultés de paiement URSSAF liées à la crise Ukrainienne

Impact de la guerre en Ukraine sur les contrats publics

Causes de révision du loyer d’un bail commercial

Négocier son bail commercial

Renouvellement du bail commercial

Déclaration Européenne de Services (DES)

Enquête sur les impacts économiques de la guerre en Ukraine

Loi en faveur de l’activité professionnelle indépendante

Crise ukrainienne : impact sur les activités économiques et points de contacts

Que faire en cas de cyberattaque ?

Crédit d’impôt pour la formation des chefs d’entreprise

Simplification des démarches des entreprises en 2022

La taxe annuelle à l’essieu pour les véhicules de plus de 12 tonnes

Tutoriel pour partager des articles sur les reseaux sociaux facebook / twitter / linkedin

Tutoriel pour s’inscrire les reseaux sociaux facebook / twitter / linkedin

Restriction de l’eclairage nocturne des commerces

Conditions d’utilisation du w garage

Contravention pour non designation du conducteur : seules les personnes morales sont concernees

Equipement obligatoire d’un ethylotest

Fichier des Véhicules Assurés (FVA) : Quels véhicules doivent-être déclarés par les professionnels de l’automobile ?

Infractions au Code de la route : Le chef d’entreprise doit désigner le conducteur auteur de l’infraction commise avec un véhicule de l’entreprise sous peine de devoir payer la contravention de 675 € pour non-dénonciation

Le véhicule de démonstration

Contribution sociale de solidarite

Cotisation fonciere des entreprises

Cotisation sur la valeur ajoutee des entreprises

Droit a l’erreur Loi pour un Etat au Service d’une Société de Confiance

Loi de finances pour 2019

Taxe sur les véhicules de société (TVS 2021)

Protection des données personnelles (RGPD) le registre des traitements des données

Alerte vigilance arnaque RGPD

LE RGPD Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles

Obligation de déclarer les bénéficiaires effectifs des sociétés

Obligation d’utiliser un logiciel de caisse conforme

Durée de conservation des documents d’entreprise

Confidentialité des comptes des micro-entreprises et des petites entreprises

Alerte sur les e-mail frauduleux

Les aides pour l’entreprise

Le nantissement du fonds de commerce

La caution personnelle du chef d’entreprise

Tableau comparatif des entreprises individuelles

Etre vigilant face aux arnaques publicitaires

COVID 19 : Plan de règlement des dettes fiscales

Contravention pour non désignation du conducteur : Seules les personnes morales sont concernées

Chômage partiel du dirigeant de société

Assurance chômage du dirigeant de société

Les différents statuts du conjoint du chef d’entreprise

Obligation de déclarer le statut du conjoint

Le statut du chef d’entreprise

Retraite des travailleurs non-salariés

Régime fiscal des travailleurs non-salariés

Protection sociale des travailleurs non-salariés

Cumul emploi-retraite des travailleurs non-salariés

Assurance chômage du chef d’entreprise

Tableau comparatif des différentes formes de sociétés

EIRL-Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

retour à l’accueil de la base documentaire